Montre intelligente Best Buy


De manière générale, la plupart des coureurs sacrifient certains entraînements ou habitudes qu'ils jugent sans importance afin d'accumuler des kilomètres ; mais la plupart d'entre eux seront confrontés à des problèmes causés par des blessures au genou, au mollet ou à la cheville, ce qui les rend Le corps envoie le signal « arrêtez de courir », et ces problèmes peuvent vous empêcher d'organiser un entraînement de course à pied sur de longues distances pendant des semaines, voire des mois.

Par conséquent, afin d'éviter une telle situation, vous pouvez renforcer la force musculaire de vos jambes lors de l'entraînement quotidien grâce aux techniques et étapes simples suivantes, afin que votre corps puisse éviter les blessures lors de la course de longue distance.
best android smart watch uk

1. Habituez-vous à vous étirer avant de faire de l'exercice

Oubliez-vous d'étirer vos mollets et vos quadriceps avant de courir ou de concourir ? Un simple étirement comme celui-ci contribuera à améliorer la mobilité de la cheville et du genou avant de courir. Effectuer pleinement des exercices d'étirement avant de courir peut non seulement aider à augmenter l'amplitude de mouvement des articulations, mais également à prévenir une charge et une pression articulaires excessives causées par la course.

L'étirement des jambes peut être réalisé en position debout ou à genoux, et les muscles quadriceps peuvent être activés en appuyant les talons des jambes près des fesses. Chaque mouvement doit être maintenu pendant 60 secondes. Il n'est pas nécessaire de s'étirer jusqu'à la fatigue musculaire, sinon vous ne pourrez pas affronter le prochain entraînement.


2. Utiliser des rouleaux de mouvement

Beaucoup de coureurs voient les presses du rouleau d'exercice comme un outil de torture ! Mais la pression d’un rouleau d’exercice est un outil qui peut vous aider à courir plus loin. L’utilisation de rouleaux d’exercice est un excellent moyen de relâcher les fascias musculaires et les tissus mous. Si vous souhaitez appuyer uniquement sur une zone, vous pouvez appuyer sur les muscles situés à l’extérieur de vos fesses.


3. Choisissez les bonnes chaussures

L'équipement le plus important pour courir est les chaussures et les chaussettes. Mais beaucoup de gens sont facilement attirés par les produits populaires dans le magasin ou par les belles chaussures lorsqu'ils achètent ; mais il faut savoir choisir une paire de chaussures de course qui vous convient. De nombreux magasins d’articles de sport professionnels disposent désormais de systèmes d’analyse de la posture de course et de la voûte plantaire. Vous pouvez choisir les chaussures de course qui vous conviennent en fonction de votre posture de course et des points de chute de vos pieds. De plus, vous pouvez également choisir une paire de chaussettes de compression. Une bonne paire de chaussettes de compression peut réduire l’irritation du fascia du mollet lorsque le pied touche le sol.


4. Améliorer la force des jambes

La force musculaire et l’endurance des jambes sont très importantes pour les coureurs de fond ! Renforcez les muscles du bas du corps grâce aux mouvements d'entraînement des jambes suivants, tels que : squats sur une seule jambe, squats avec haltères, squats avec fente avec haltères, pas latéraux avec haltères, etc., peut renforcer efficacement les jambes et la force de base. Dans le même temps, l'entraînement en haute résolution est le moyen le plus idéal et il n'est pas nécessaire d'utiliser de lourdes charges pour l'entraînement, ce qui renforcera efficacement l'endurance musculaire. De plus, il est préférable d’effectuer de telles actions d’entraînement 3 à 4 fois par semaine et de continuer pendant 6 à 8 semaines.


5. Effectuer le soulevé de terre roumain

Pour rendre la course plus facile et plus agréable, vous devez entraîner ce muscle invisible. Les ischio-jambiers à l’arrière de la cuisse sont la clé de la performance en course à pied et, comme ils sont cachés à l’arrière de la cuisse, ils sont souvent négligés lors de l’entraînement. Le soulevé de terre roumain renforcera les muscles de l'arrière des cuisses, y compris les ischio-jambiers, et rendra les muscles de vos jambes plus forts et plus durables.


6. Entraînez-vous à marcher en crabe

La plupart des gens ont oublié comment exercer une force sur les fesses ! C’est une malédiction qui appartient au monde des bureaux ; mais si vous voulez être un excellent coureur, vous devez réveiller les muscles de vos hanches, et bien sûr cela peut aussi éviter la plupart des blessures sportives. Il n'est pas du tout difficile de réveiller les muscles de la hanche. Il vous suffit de nouer un élastique sur vos cuisses ou vos chevilles, puis de plier légèrement les genoux et de vous asseoir sur vos hanches. Cette action est un peu comme s’accroupir ; puis marchez de côté à petits pas comme un crabe. Pendant l'entraînement à cette action, vous constaterez que les muscles des fesses sont grandement stimulés et développés comme du feu.

7. Organiser un repos modéré

Le dernier conseil, je crois que tout le monde veut entendre les mots « se détendre et se reposer » ! De nombreux coureurs cherchent follement à accumuler des kilomètres, pensant que plus ils accumulent de distance lors de l'entraînement, meilleures seront leurs performances. En fait, cette idée est fausse. La course à pied est un sport qui apportera une grande pression et un grand impact sur les articulations du bas du corps, en particulier la course de rue dont tout le monde raffole ces dernières années ; par conséquent, apprendre à se reposer est une compétence clé très importante. Concentrez-vous sur la qualité de votre course plutôt que sur la quantité. Par conséquent, vous pouvez trouver un jour par semaine comme jour de repos ou trouver une piste de jogging facile, ce qui aura un bon effet sur la course à pied.
asteroid smart watch
BP Smartwatch peut enregistrer votre parcours de course, votre vitesse de course, votre consommation de calories et d'autres données. Grâce à ces données, vous pouvez mieux comprendre votre statut de course, corriger votre posture de course, renforcer votre entraînement, etc.

De plus, il dispose également de fonctions intégrées de gestion de la santé, telles que la fréquence cardiaque, la surveillance de l'oxygène dans le sang, etc., qui peut vous indiquer votre état physique pendant l'exercice. Ces informations de surveillance contribuent à réduire le risque de blessures sportives et vous aident à mieux gérer votre forme physique et votre santé.